Qu’est-ce que la biométrie? Identité et confiance

Qu’est-ce que la biométrie? Identité et confiance2017-03-24T12:46:40+00:00

Qu’est-ce que la biométrie? – Livre blanc

“La biométrie recense nos caractères physiques (et comportementaux) les plus uniques, qui peuvent être captés par des instruments et interprétés par des ordinateurs de façon à être utilisés comme des représentants de nos personnes physiques dans le monde numérique. Ainsi, nous pouvons associer à notre identité des données numériques permanentes, régulières et dénuées de toute ambiguïté, et récupérer ces données rapidement et automatiquement à l’aide d’un ordinateur.”
Télécharger la version PDF

Identité et confiance

Il existe un nombre infini d’éléments nous concernant qui, pris tous ensemble, font de nous des personnes uniques. Il s’agit par exemple de nos caractéristiques physiques, de notre adresse postale, de notre date de naissance, de nos relations et de notre éducation. L’unicité de nos caractères physiques et de notre histoire personnelle s’incarne dans ce que nous appelons communément notre “identité”. Dans le monde interconnecté d’aujourd’hui, baigné d’informatique, il devient plus que jamais utile 1) d’attribuer correctement des informations numériques à un individu et 2) de prouver notre identité par des moyens communicables et fiables. Notre identité peut servir à nous attribuer correctement des informations nous concernant, ceci à des fins pouvant trouver leur utilité dans le futur (ex : un registre médical ou financier). Mais ces enregistrements permettent également de mettre en évidence un historique des comportements, ceci afin d’établir un lien de confiance, et ainsi mettre chacun devant ses responsabilités.  Nous exploitons cette confiance et cette responsabilisation pour obtenir des privilèges comme l’accès à une ressource, un établissement ou un pays.  Dans le cadre de l’accès, l’utilité de l’identité est double : tout d’abord, il s’agit de communiquer notre crédibilité et notre responsabilité puis, lorsque nous tentons de faire valoir le “capital confiance” que nous avons gagné, de prouver que nous sommes bien la personne avec laquelle ce lien de confiance a été précédemment établi. Inversement, notre identité peut être remise en question afin de contrer de fausses déclarations, ou utilisée par quelqu’un d’autre afin de susciter la méfiance à notre égard.

Nos noms et numéros personnels s’avèrent être des moyens éprouvés, relativement efficaces, pour prouver notre identité. Surtout, ils peuvent être interprétés non seulement par des personnes, mais aussi par des ordinateurs afin de nous associer des informations numériques et des attributs de confiance ou de méfiance, ce qui est évidemment très utile dans de nombreuses applications. Un dossier scolaire, une contravention pour excès de vitesse et un historique de crédit en sont de bons exemples. Cependant, nos noms et numéros ne sont efficaces que dans la mesure où ils sont 1) uniques, 2) permanents, 3) réguliers et 4) liés sans ambiguïté à nos personnes physiques. Or, nous savons qu’ils ne sont pas nécessairement uniques (ex : Jean Martin), ni permanents (ex : Jeanne Martin née Dupont), et qu’ils ne sont manifestement pas liés à nous physiquement (ex : par un tatouage sur le front). Voici où la biométrie moderne entre en jeu. La biométrie recense nos caractères physiques (et comportementaux) les plus uniques, qui peuvent être captés par des instruments et interprétés par des ordinateurs de façon à être utilisés comme des représentants de nos personnes physiques dans le monde numérique. Ainsi, nous pouvons associer à notre identité des données numériques permanentes, régulières et dénuées de toute ambiguïté, et récupérer ces données rapidement et automatiquement à l’aide d’un ordinateur.

SUIVANT > Modalités biométriques