Project Description

Éviter l’erreur d’identification des patients grâce à la biométrie en tant que service

Identification des patientsL’absence d’un moyen fiable permettant d’identifier précisément des patients nuit à l’efficacité des prestations de soins de santé. Sans cela, les patients accumulent plusieurs identités dans les dossiers médicaux. Cela entraîne des erreurs de test et de diagnostic, ainsi que l’administration de médicaments ou la prestation d’actes médicaux inappropriés. Les nouveau-nés peuvent être confiés à la mauvaise famille, il n’y a aucune continuité des soins d’un docteur ou établissement à l’autre, et des violations de la confidentialité peuvent survenir. L’identification des patients est essentielle à la bonne marche d’un système de santé efficace.

Download PDF here if you are having trouble viewing.

Il peut s’avérer étonnamment difficile d’assurer l’identification correcte des patients. Des papiers d’identité sont souvent manquants, imprécis, voire frauduleux. Les différents établissements de soins disposent chacun de leurs propres données d’identité, qui ne correspondent pas nécessairement aux données d’autres établissements. Ces établissements disposent également de différentes procédures pour déterminer les informations à saisir dans les dossiers médicaux. Il est difficile de veiller à ce que la totalité des informations sur un patient soient collectées lors de chaque visite.

Sans identification fiable des patients, la prestation efficace des soins de santé d’un médecin à l’autre, d’une population à l’autre ou d’une région à l’autre se complique d’autant, tout comme l’amélioration des résultats thérapeutiques tels que la santé maternelle et infantile et les taux de vaccination. Certains pays s’efforcent d’accroître le recours aux services médicaux dans leurs populations et de réduire les taux de fraudes et d’erreurs de traitements.

La biométrie peut constituer une base robuste et peu coûteuse pour une identification efficace des patients malgré des populations et régions multiples. Aujourd’hui, l’identification biométrique en tant que service par abonnement de type cloud rend cette capacité extrêmement accessible et bon marché.

Les défauts des méthodes traditionnelles permettant d’établir l’identité des patients

L’identification des patients repose sur des moyens fiables d’établir l’identité, qui prennent généralement la forme de documents émis par le gouvernement, tels que des extraits de naissance, des certificats de mariage, des permis de conduire et des cartes d’identité nationales. Dans une grande partie du monde, ces documents sont inexistants ou peu fiables.

Il peut s’avérer difficile de donner une identité aux populations chez lesquelles l’identification individuelle ne constituait auparavant pas un problème important. Il se peut que les dates de naissance soient mal enregistrées, les noms et les adresses peuvent changer. Quantité de noms sont si communs qu’ils se révèlent quasiment inutiles en tant qu’identifiants. Les conventions d’identité peuvent varier d’une population à l’autre. Peu d’éléments auxquels relier une identité sont universels, et ces différences peuvent mener à des doublons dans les registres.

Dans le cadre des établissements de soins, la saisie des données d’identification des patients lors de chaque visite est un processus chronophage et sujet à l’erreur, présentant de multiples difficultés. Le temps passé à saisir des données restreint d’autant celui passé à interagir concrètement pour des soins, et peut réduire le nombre de personnes que peut gérer une clinique par heure.

Comment une identification appropriée améliore les soins médicaux

Avec une identification fiable des patients, lorsqu’un patient se présente dans un établissement de soins ou une clinique, son historique médical, les médicaments qui lui sont prescrits et sa série de traitements actuelle peuvent être précisément liés à son identité. S’il doit renouveler une ordonnance ou changer de médicament, cette décision peut être prise en toute confiance, puisque l’historique médical du patient est connu. Seuls les patients auxquels un traitement médical a été prescrit peuvent y avoir accès. La continuité des soins garantit que les affections chroniques, comme le diabète ou le VIH, sont traitées sans interruption.

L’identification des patients peut permettre d’atténuer les problèmes liés aux barrières linguistiques au sein de populations hétérogènes, ainsi que les problèmes de communication liés à une blessure ou une maladie. Elle peut également améliorer le confort des patients en évitant de communiquer des résultats de tests et des diagnostics à la mauvaise personne.

La biométrie dans l’identification des patients

Les informations biométriques, telles que les empreintes digitales et la reconnaissance faciale, peuvent à la fois faciliter et rendre plus précise l’identification des patients. La collecte des informations biométriques est simple, et la confirmation de l’identité d’un patient ne prend que quelques secondes. Elle est également moins invasive et gênante pour le patient, qui n’a pas à patienter à l’accueil pour confirmer ses données d’identification, ce qui améliore sa visite.

Les informations biométriques collectées sont comparées à tous les enregistrements biométriques uniques. Une correspondance biométrique nous apprend avec une probabilité extrêmement forte qu’il s’agit de la même personne. Les systèmes biométriques modernes peuvent effectuer cette recherche d’enregistrement des milliers, des millions, voire des dizaines de millions de fois en quelques secondes.

Une fois mis en place, un service d’identification biométrique gagne en utilité au fur et à mesure que sont enregistrées les données biométriques de chaque patient. La visite de chaque patient est reliée en toute confiance à son identité, constituant ainsi un historique dont un nouveau praticien pourra se servir afin de comprendre le problème médical du patient. L’identification biométrique évite de devoir se fier au personnel de la clinique pour valider l’identité avec des informations peu fiables.

Les travailleurs de la santé se déplacent souvent dans des secteurs isolés pour traiter des patients ou des villages entiers. Une solution d’identification biométrique mobile est idéale dans ces situations.

Une clinique locale peut avoir l’impression qu’un système biométrique traditionnel, avec ses équipements matériels et son intégration logicielle, est une trop lourde charge pour ses capacités. Heureusement, l’identification biométrique des patients peut être implémentée sur la base d’un abonnement en tant que service.

Les avantages de la biométrie en tant que service

Pour les patients comme les employés, les informations biométriques sont simples et directes : juste une photo de visage ou une analyse de quatre doigts sur un lecteur. Mais l’acquisition et la gestion d’appareils biométriques, ainsi que l’installation et l’intégration des logiciels d’entreprise, leur maintenance, sécurisation et entretien peuvent s’avérer lourds d’un point de vue administratif, sans compter leur coût et les risques associés. Les soignants peuvent avoir du mal à financer le coût initial. Ce n’est envisageable que pour les plus grands établissements.

En revanche, le modèle de la biométrie en tant que service peut s’avérer plus utile. La plate-forme d’identification d’un fournisseur reconnu peut effectuer des captures biométriques par le biais d’un navigateur, tandis que les mises en correspondance biométriques et la gestion des données sont effectuées dans un cloud sécurisé, le tout pour un abonnement modique. Les dépenses d’établissement peuvent être rendues opérationnelles . Les gestionnaires peuvent travailler sur la formation et l’amélioration des services, tandis que les travailleurs de la santé peuvent se concentrer sur les soins aux patients. La solution peut être mise en place partout où une connexion réseau est présente, quelle que soit la taille de l’établissement. Même des camions aménagés pour distribuer des soins mobiles peuvent s’équiper de la biométrie en tant que service.

Conclusion

Les informations biométriques sont de plus en plus reconnues dans le secteur de la santé en tant que moyen idéal pour identifier les patients, et leur adoption s’accélère. C’est en grande partie dû à l’accessibilité du modèle en tant que service, qui est bien plus adapté aux cas d’emploi non gouvernementaux. La participation à des programmes de santé et à des prestations de soins augmente lorsque les patients sont conscients d’accéder aux technologies les plus modernes. Une identification précise des patients réduit considérablement les erreurs et améliore la capacité à fournir les meilleurs soins possibles. La biométrie en tant que service constitue un moyen attrayant d’implémenter une excellente identification des patients à un prix raisonnable.